Traitement de la chute de cheveux commune (alopécie androgénique) chez l’homme

Ecrit par Dermatologue le mercredi 15 août 2012. Posté dans Chute de cheveux, Maladies des cheveux

alopecie-androgenique

Le finastéride (Propécia®) est le seul médicament par voie orale dont l’efficacité était prouvée dans le traitement de l’alopécie androgénique chez l’homme. Alopécie androgénétique. Cette molécule est un inhibiteur de la 5 alpha réductase de type II utilisé pour traiter ” la prostate ” (hypertrophie bénigne de la prostate). Une étude récente très bien conduite démontre la supériorité du dutastéride par rapport au finastéride, une autre molécule dont le mécanisme d’action est proche (inhibiteur des 5 alpha réductases de type I et II). Ce travail a comparé l’action du propécia® (finastéride à 1 mg) avec celle du dutastéride à différents dosages.
De meilleurs résultats ont pu être démontrés chez tous les patients qui prenaient le dutastéride, les résultats sont d’autant meilleurs que la dose de dutastéride est élevée. Ce traitement n’a pour l’instant aucune autorisation de mise sur le marché (A.M.M) dans cette indication. Des études complémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats et préciser l’intérêt exact du dutastéride dans cette indication.

Olsen E, Hordinsky M, Whiting D et al. J Am Acad Dermatol. The importance of dual 5 alpha reductase inhibitor in the treatment of male pattern hair loss : results of a randomized placebo controlled study of dutasteride versus finasteride. 2006; 55: 1014-23.

Liens utiles : Chute de cheveux : une fiche d’information sur la chute de cheveux et la pelade par le Dr Philippe Abimelec, dermatologue

Clonage du cheveux – c’est peut-être pour bientôt …

Ecrit par Dermatologue le mercredi 15 août 2012. Posté dans Chute de cheveux, Maladies des cheveux

clonage

Les premiers résultats du clonage capillaire se sont révélés intéressants chez la souris.

La technique se déroule en trois phases :

1- Prélèvement chirurgical de follicules pileux à l’arrière du crâne (racines des cheveux).
2- Mise en culture des cellules obtenues en laboratoire. Cette étape nécessite trois semaines pour obtenir une quantité suffisante de cellules.
3- Injection des cellules obtenues au sein du cuir chevelu avec une seringue et une aiguille.

La société Intercytex dont le siège est à Cambridge a débuté les essais cliniques de phase 1 chez l’homme. Un essai clinique mené sur 7 volontaires a donné de premiers résultats encourageants car il existe effectivement une repousse de cheveux dans les zones ou sont injectées les cellules chez 5 patients sur 7. Cependant, les résultats sont encore imparfaits car les cheveux obtenus sont d’une qualité inférieure à la normale.

A l’heure actuelle, les cheveux obtenus par clonage sont fins, irréguliers, peu ou pas colorés, leur orientation est de plus variable.

Des essais cliniques sont mis en place aux Etats unis et en Grande Bretagne. Les scientifiques pensent que leur technique sera au point et utilisable d’ici 5 à 10 ans.

Les essais en cours sont réalisés par plusieurs firmes dont la société Intercytex dont le siège est en Grande Bretagne

Crédit photographique: http://www.intercytex.com/

Un troisième gène responsable de l’alopécie androgénétique est mis en cause

Ecrit par Dermatologue le mercredi 15 août 2012. Posté dans Chute de cheveux

L’alopécie androgénique masculine est la cause la plus fréquente de chute de cheveux.

Plusieurs études concordantes ont déjà identifié deux emplacements précis sur les gênes du chromosomes X (AR/EDA2R) et du chromosome 20 (PAX1/FOXA2). Un troisième gène de susceptibilité situé sur le chromosome 7 (HDCAC9) vient d’être mis en évidence par des études allemandes et australiennes, ce gène agirait en régulant le celui du récepteur aux androgènes.

Zhuo FL, Xu W, Wang L, Wu Y, Xu ZL, Zhao JY. Androgen receptor gene polymorphisms and risk for androgenetic alopecia: a meta-analysis. Clin Exp Dermatol. 2012 Mar;37(2):104-11. doi: 10.1111/j.1365-2230.2011.04186.x. Epub 2011 Oct 10.

Brockschmidt FF, Heilmann S, Ellis JA et al. Susceptibility variants on chromosome 7p21.1 suggest HDAC9 as a new candidate gene for male-pattern baldness.Br J Dermatol. 2011 Dec;165(6):1293-302. doi: 10.1111/j.1365-2133.2011.10708.x.